Suite de la concertation citoyenne sur la mammographie de dépistage

 

Notre collectif en la personne du Dr Cécile Bour a participé à la concertation citoyenne sur la mammographie de dépistage :

http://www.concertation-depistage.fr/

Cette concertation avait pour but l’amélioration du dépistage organisé, considérant sans doute que les bénéfices de la mammographie de dépistage vont de soi, comme nous l’entendons souvent.

Nous avons, malgré tout souhaité y participer pour ne pas pratiquer la politique de la « chaise vide ».

La réunion publique de clôture de cette concertation s’est tenu à Paris le 28 mai 2016.

A cette occasion, le Docteur Cécile Bour a participé à cette réunion.

Elle a rencontré le Dr Brigitte Seradour et a pu échanger avec elle.

Pour ceux qui ne connaissent pas le Dr Brigitte Seradour, il s’agit d’un médecin radiologue très impliquée dans le dépistage organisé du cancer du sein par la mammographie.

Elle a ainsi été nommée le 30 avril 2002 par la ministre de la santé de l’époque comme personnalité qualifiée pour le groupe technique du cancer du sein.

http://social-sante.gouv.fr/fichiers/bo/2002/02-18/a0181811.htm

A ce titre elle a participé à la mise en place et au développement du dépistage du cancer du sein par mammographie.

Elle fait partie aujourd’hui du système mis en place par les autorités. Elle est très active dans sa région :

http://www.oncopaca.org/fr/professionnels/depistage/structures/structures-de-depistage

De plus, une rapide recherche sur google, montre qu’elle est beaucoup sollicitée par les médias nationaux où elle défend l’intérêt de la mammographie de dépistage  depuis de nombreuses années.

http://www.urps-ml-paca.org/3359/depistage-du-cancer-du-sein-par-le-dr-brigitte-seradour/

https://destinationsante.com/cancer-du-sein-eviter-le-surdiagnostic.html

http://www.allodocteurs.fr/maladies/cancer/cancer-du-sein/cancer-de-lintervalle-quand-le-cancer-du-sein-echappe-au-depistage_9307.html

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2011/02/20/10744-cancer-sein-depistage-partir-40-50-ans

C’est donc ce que l’on appelle un leader d’opinion ( http://www.e-marketing.fr/Definitions-Glossaire/Leader-d-opinion-239617.htm ) ou KOL ( Key Leader Opinion chez les anglosaxons : http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2008/06/20/les-medecins-leaders-d-opinion-pantins-du-commerce-pharmaceu.html )

Lors d’un échange informel dans dans cette réunion de clôture du 28 mi 2016, le Dr Seradour a affirmé devant plusieurs personnes, détenir des études prouvant les bénéfices de la mammographie de dépistage.

Cécile Bour a immédiatement manifesté son intérêt pour ces études car nos propres recherches dans le domaine n’ont pu identifier d’études solides et indépendantes qui prouvent les bénéfices de la mammographie de dépistage.

Elle a donc demandé oralement au Dr Seradour de pouvoir connaître ces études et donc de bien vouloir nous fournir les références de celles-ci.

Notre collectif, par l’intermédiaire de Cécile Bour a réitéré cette demande dans un courrier et un mail qui lui ont été adressé il y a maintenant plus de 15 jours.

Nous n’avons reçu à ce jour aucune réponse à notre demande de références bibliographiques qui fondent la conviction de madame le Docteur Seradour sur les bénéfices de la mammographie de dépistage.

Pour ce qui est de notre collectif qui a une analyse opposée aux affirmations du Dr Seradour, les éléments bibliographiques qui fondent notre conviction de l’effet délétère de la mammographie sur la santé des femmes sont facilement consultables sur ce site.

Pourquoi un tel silence du Dr Seradour ?

Est-ce si compliqué de fournir une bibliographie des études sur lesquelles se fondent la conviction de l’intérêt de la mammographie de dépistage ?

Si une réponse nous parvenait dans l’avenir, nous ne manquerons pas de vous tenir informé par l’intermédiaire de ce blog.

P.S. : 7/1/2017, pas de réponse à ce jour

Post Author: Cancer-Rose